Ka'Danse Métiss

JUIN 2012 – THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT

Le festival Ka’Danse Métiss est l’occasion d’aller à la découverte de créations issus de la culture du métissage. C’est une rencontre des cultures et des arts du spectacle vivant : la danse, la musique, le théâtre, la poésie…

Ce festival a pour objectif d’échanger des idées, des points de vue divers du monde de l’art chorégraphique.

TABLE RONDE – DÉBAT
« Métissage culturel et artistique, comment se positionnent les chorégraphes d’hier et d’aujourd’hui ? »

DES STAGES
Ouvertes à tous, ils permettent à tout un chacun de s’essayer ou de se perfectionner aux danses modernes d’influence caribéennes.

DES RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES
Lors de cette soirée de rencontres chorégraphiques, plusieurs compagnies sont invitées afin de présenter un extrait de leur travail de 15 min.

Les compagnies invitées

COMPAGNIE AFRO-KA’DANSE / Chorégraphies de Sabrina Fairfort

  • « États de Femmes » : Trois chemin de femmes se croisent. Elles découvrent qu’elles ne sont plus seules. Séduites, détruites, des femmes se battent avec ce qui leur reste…
    Comment vivre avec, ou bien sans ?
    Etats de Femmes, c’est un cri d’espoir.
    Etats de Femmes, c’est un second souffle.
    Etats de Femmes, c’est une étincelle dans le noir.
    Ces personnages se découvrent et s’affirment. Dans cette pièce danse et théâtre se fondent pour exprimer l’émotion de ces femmes blessées.
  • « L’Initiation au Voyage » :Cette pièce chorégraphique et poétique propose une vision de l’imprégnation du tambour ka dans le corps d’une jeune femme en quête de spiritualité.
    Une étrangère. Le ka résonne en elle, l’instinct se réveille, une authenticité se manifeste à elle et aux autres.
    Avec des énergies afro-américaines et jazz, les personnages s’imprègnent des sons du gwoka, symbole revendicatif de la culture guadeloupéenne.

COMPAGNIE EDIROQUE – « Sur un air de Bossa Nova » / Chorégraphie d’Edilson Roque

Loin des traditionnels clichés, Edilson Roque veut restituer l’atmosphère de sa ville natale, Rio, son métissage, sa cadence, son bouillonnement vital. L’univers sonore est campé, Edilson Roque y projette ses huit danseurs dans une danse non-stop, aussi sensible que sensuelle, ample et nerveuse à la fois. Au carrefour de la danse moderne et de la danse contemporaine, il déploie son propre langage, tout en énergie et en expressivité.

Interprètes : Charley Guérin, Kévin Franc, Yoan Pommier, Windy Antognelli, Jérémy Madeira, Sophie Allen et peut être Corinne Proux et Lucile Trouttet

COMPAGNIE CONFIDENCES – « Silence (et si ?) » / Chorégraphie de Julie Callet

Et si l’intitulé Silence était un prétexte pour parler d’autres choses ?

Interprètes : Fandos Fanny, Beck Estelle, Goliard Sarah, Lazzarotto Virginie, Laruelle Faustine, Bernard Stéphanie, Delamare Laetitia

COMPAGNIE KAYELLYS – « Je est un autre » / Chorégraphie Delphine Mangin et Mélanie Coquelin

Une image, une carapace qui se colle, se façonne et se perfectionne. Faire semblant de ne pas voir, au point d’ignorer cette enveloppe si protectrice.
Faire semblant d’être… et s’en accommoder.
Suivre ce chemin déjà tracé par une société bien ordonné, est-ce cela la vraie valeur de la vie ?
Une jeune femme influencée par certaines convictions se trouve tiraillée entre son image et son moi-intérieur.
Interprétée par 2 danseuses et un comédien, cette pièce chorégraphique mêle et entremêle ces 2 arts.

Interprètes : Delphine Mangin, Mélanie Coquelin, Franck Thoï

COMPAGNIE PHENIXDANSE – « FENGHUANG, le phénix d’air et de feu » / Chorégraphie Laurent Belot et Virginie Belot

Le Fenghuang, oiseau de la mythologie taoïste, est divisée en deux êtres : le mâle, le feu et l’air, la femelle. Après leur rencontre, ces deux entités voyagent à travers les éléments, l’eau et la terre, pour ne former plus qu’un.
Dans cette pièce chorégraphique danse et arts martiaux se fondent pour voyager à travers les éléments : l’air et le feu (Fenghang), la terre, l’eau.

Interprètes : Laurent Belot et Virginie Belot