RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES
KA'DANSES MÉTISSES
RÉSIDENCE
MASTERCLASS & DANCE JAM SESSION
CONFÉRENCE DANSÉE

EDITO

Le mot de la directrice artistique du festival

La Danse est un espace de liberté, elle libère le corps et l’esprit ; et permet à certain d’être en phase avec eux-mêmes. Pour moi, elle a été la réponse de la prise de conscience de ma multi-culturalité. Parisienne-guadeloupéenne, jeune femme mon corps était à Paris et mon coeur battait pour la Guadeloupe. C’est en sachant d’où l’on vient que l’on sait où l’on va, donc je m’attèle à découvrir la tradition de mes ancêtres : le Gwoka, malgré cet océan qui nous sépare. 

Puis je découvre la technique Dunham, fondée par une militante afro-américaine qui luttait pour de meilleures conditions de vie pour la communauté noire dans les années cinquante aux Etats-Unis. Cette technique m’insuffle alors l’idée que les danses des Caraïbes peuvent avoir une reconnaissance universelle et être portées au plus haut niveau des enseignements en danse. 

J’ai bon espoir que les danses contemporaines des Caraïbes soient inscrites dans les programmes pédagogiques en danse, et soient visibles sur les plus belles et grandes scènes de France. Ces danses sont encore trop méconnues, ou catégorisées, dans des danses folkloriques de divertissement ! C’est ainsi que sont nées les Rencontres Focus Danses Caraïbes.

Sabrina Fairfort